L'Afrique de l'Ouest a besoin de 361 millions de dollars

 

 

Par un communiqué du 24 Novembre 2008, les Nations Unies ont lancé un appel de fonds de plus de 361 millions de dollars pour l’année 2009 afin de subvenir aux besoins humanitaires de millions de personnes en Afrique de l’Ouest.

Cette somme se justifie par la hausse des prix des denrées alimentaires dans cette région, l’une des plus pauvres du monde. Cette aide, si elle est majoritairement indispensable dans le secteur de l’alimentaire, demeure également nécessaire dans les domaines de l’eau et de l’assainissement ainsi que de la santé et de la protection.

Cette crise alimentaire fait ressortir la nécessité absolue d’œuvrer vers des solutions systématiques afin de parer aux problèmes découlant des inégalités et des effets pervers des changements climatiques sur le développement. Au-delà d’une réponse à court terme il est essentiel de fournir des options pour un équilibre économique durable.

Le Programme Alimentaire Mondial estime que l’Afrique de l’Ouest a été particulièrement affectée par les conséquences de la hausse des prix surtout au sein des pays fortement dépendants des importations.

Il est estimé que la crise alimentaire a fragilisé la situation financière et l’état nutritionnel des ménages dans une région où les revenus sont parmi les plus bas du monde et qui sont particulièrement touchés par la malnutrition.

En chiffrant les besoins à 361 millions de dollars, les acteurs humanitaires veulent préserver les acquis enregistrés ces dernières années dans la lutte contre la pauvreté et, notamment, dans des secteurs prioritaires tels que l’alimentation, la nutrition, l’éducation et l’accès à l’eau potable. Ces 361 millions de dollars s’insèrent dans l’appel global des Nations Unies qui s’élève à près de 7 milliards de dollars qui devraient couvrir les besoins de 30 millions de personnes dans 31 pays.

L’appel humanitaire de 2008 a mobilisé plus de 289 millions de dollars soit 63% de l’enveloppe totale requise. Depuis la mise en place de ce processus d’appel en 2003 par OCHA c’est près d’1 milliard de dollars d’aide humanitaire qui a été affecté par la communauté internationale à l’Afrique de l’Ouest.