Artiste

 

 

Il y a des gens qui rêvent de côtoyer des artistes avec un A ; de ces figures humaines auréolées d’or et d’argent ; de ces êtres insaisissables tant ils gravitent en permanence sur d’autres planètes. Dans l’ordinaire de nos quotidiens, l’exubérance et l’anticonformisme de certaines personnes apparaissent tels des destins hors du commun. Tout homme passé maître dans un art quel qu’il soit fait rêver. Si l’uniforme confère des avantages indéniables dans quelques catégories professionnelles, dans d’autres c’est l’instrument ou l’ustensile qui accentuent les charmes naturels.

Chacun, dans sa jeunesse, et même plus tard, a des idoles ou des guides de la pensée, suivant les goûts. Moi, j’ai toujours baigné dans la simplicité. Les stars médiatiques et les éminences reconnues n’ont jamais eu mes faveurs. Ces êtres qui prétendent ou non pouvoir nous évader de l’absurde, nous diriger mieux que quiconque dans notre démarche mal assurée ne m’apparaissent que comme des manipulateurs dangereux. Inconsciemment, plus commerciaux qu’autre chose, ils nous enchaînent. Un artiste c’est avant tout la liberté, la maîtrise du mouvement effectué dans la folie de la passion. C’est pourquoi, pour être vraiment lui-même, il ne doit pas avoir son nom inscrit en lettres de feu au panthéon des gens que l’on vénère universellement. Il est inconnu ; comme toi et moi, il mène une existence paisible.

Pourtant il me fait rêver ce héros sage. Il n’est pas chanteur ou acteur ; il n’a jamais reçu de trophées tant convoités ; la masse ne lui prête aucune qualité divine ; il n’est formidable que pour moi car il est lui, artiste peintre en bâtiment.

Et chaque jour il repeint ma vie couleur bonheur avec des gros pinceaux d’amour.