Logique

 

 

Mon gamin est capable de passer des heures entières devant la télé. Je me fatigue à lui répéter que ce n’est pas ainsi qu’il obtiendra des diplômes, il joue les indifférents. Je me mets alors en colère en espérant que mes hurlements l’intimideront : il demeure impassible et moi je suis bonne pour avaler trois cuillères de sirop car je me suis cassé la voix.

Aujourd’hui il a une rédaction à réaliser. Je pars pour quelques achats ; il est allongé sur le canapé, la télécommande à la main. Je ne dis rien, il se chauffe peut-être les méninges. Quand je rentre, il est toujours vautré devant le poste. Je pique une crise de nerfs et j’éteins l’engin de malheur. Tout étonné de ma réaction, il me dévisage d’un air idiot et me sort que le sujet de son devoir consiste à expliquer si la télévision enrichit intellectuellement ou bien le contraire ; alors il teste, il sonde. Si après coup il a quelque chose à raconter c’est que la télévision a des effets positifs ; autrement c’est qu’elle rend bête.

Logique, non ?