Histoire pour rire

 

galerie-membre-masque-masques-copie-1.jpg

 

Ecrire, écrire, écrire,

Pour lire, pour fuir, pour vivre.

Tout mettre noir sur blanc

Pour que cela soit transparent.

Ne rien effacer

Afin que demeure la vérité.

Ne rien éluder

Pour que tout soit prouvé.

Mon âme est stérile,

Mes mots sont futiles

Mais mes propos suivent les rimes

Et se perdent dans les abîmes.

Mon esprit est vide

Et mes pensées sordides

Cependant je continue à tenir ce stylo

Afin que les termes soient plus beaux.

J’ai envie d’être ailleurs,

De rêver d’autres heures

Mais je suis là

Et je vous parle tout bas.

Vous inscris des légèretés

Et vous dis que ce sont mes libertés.

Ecrire des lettres éternelles

Lorsque la vie est belle,

Tracer des vers banals

Lorsque tout va mal.

C’est mal écrit

Mais c’est tant pis,

Ce soir j’ai envie de rire

Et je perçois déjà vos sourires.

Qui est donc cette folle ?

Quelle déraison dans ses paroles !

Ceci n’est qu’une fuite,

Cherchez donc la suite…