J'ai lu dans tes yeux

 

 

Je l’ai lu dans tes yeux,

Tu n’es pas heureux.

Exilé sous d’autres cieux,

En des chemins tortueux

Et des jours tempétueux,

Tu as oublié que le ciel était bleu.

En tes entrailles ce nœud

Qui toujours te rend soucieux,

Te contraint à demeurer sérieux

Car ta vie n’est point un jeu.

Tu en refuses même d’être amoureux,

Te prives de penser à deux,

Même ton repos est houleux

Car en toi un unique vœu

Réunir pour le mieux

Les présences de ceux

Qui alimentent ton feu

Pour lesquels tu es plus que valeureux.

Je comprends aisément l’enjeu

Car j’apprécie ton caractère généreux,

J’ai besoin de nos partages chaleureux,

Et je sais combien l’instant est douloureux.

Mais au-delà, cet aveu :

J’aime dans tes bras me lover au creux,

Vivre un amour fougueux

Qui, même s’il traverse des passages orageux,

Peut s’exprimer en des moments radieux,

En des actes lumineux,

Car c’est à ce prix que notre avenir sera chanceux.

A la grâce de Dieu…