Je ne sais pas

 

 

Le ciel est bas,

Tu dors dans mes bras,

Vient le soir,

Peur du noir.

Les corps sont doux,

Les yeux clos de tout.

Tu rêves à quoi ?

Je ne sais pas.



Les jours sont tristes,

Pâles, sans piste.

Les gens sont indifférents,

Etranges dans leurs tempéraments,

Dans un monde vide,

Aux heures morbides.

Tu penses à quoi ?

Je ne sais pas.

 

L’univers n’est que guerre,

Trop d’âmes fermées, que faire ?

Ma terre est souffrance,

Eclatée en violence.

L’ennui envahit,

Chacun se fuit.

Tu vis pourquoi ?

Je ne sais pas.

 

Tout est perdu,

Plus de rêves absolus.

Même l’amour a péri

Usé par si peu d’envie.

La mort nous attend,

Nous l’admettons obéissants.

Tu cherches quoi ?

Je ne sais toujours pas.