Liberté

 

 

Liberté, mot magique,

Liberté, terme unique,

Divin sentiment de nos vies

Qui envole nos envies.

 

Liberté de vivre

Même si ce n’est que survivre.

Rester où l’on désire

Ou partir et s’enfuir.

Vivre en couleur ou en noir et blanc,

Etre vrai ou faire semblant,

S’habiller de rouge ou de rose

Sans raison ni cause,

Regarder les heures qui coulent

Et casser le moule,

Etre comme tout le monde

Ou ne pas tourner dans la ronde,

Vivre avec liberté,

Avec fraternité et dans l’égalité.

 

Liberté d’apprendre,

De vouloir comprendre

Le pourquoi, le comment

De tous les événements.

Retenir les dates, les lieux,

Les hommes et les dieux.

Chercher dans ces livres

Les sources de nos délires.

Apprendre tout

Et jusqu’au bout.

Un peu d’histoire

Pour nos mémoires,

Un peu de littérature

Pour une autre aventure,

Un peu de géographie

Pour connaître les pays.

Pour apprendre ce que l’on veut

Car tel est notre vœu.

 

Liberté de parler,

Tout dire, ne rien cacher.

Découvrir les intolérances,

Les évidences et les incohérences.

Ne jamais se taire

Parce qu’il faut le faire.

Ne pas mettre de frein

Au grand tout et aux petits riens.

Tout dévoiler

Pour que soit la vérité.

Utiliser tous ces mots

Qui font frémir nos peaux,

Et le dire bien haut

Sans que ce ne soit défaut.

 

Liberté de penser,

Impossible à contrôler,

Moteur de nos âmes,

Qui tourne de mille flammes.

Souffrir de toutes les horreurs,

Pleurer de tous les malheurs.

Penser que c’est faux même si c’est notre loi,

Penser que c’est vrai car c’est notre foi.

Penser en rouge ou blanc

Si c’est notre tempérament.

Penser sans s’arrêter,

Sans chaînes ni filets,

Car c’est un droit éternel,

De toutes les couleurs, universel.

 

Liberté d’agir,

Selon nos désirs.

Suivre nos délires

En évitant le pire.

Liberté de s’asseoir même si les autres se lèvent,

Liberté de commencer lorsque tout s’achève.

Agir avec volonté,

Sans fléchir, sans trembler.

Liberté de désirer

Lorsque tout est abandonné.

Liberté de choisir,

Pour notre avenir.

 

Liberté d’oublier

Le bien et le mauvais,

Tout laisser ici-bas,

Tout quitter en l’état,

Effacer de nos esprits

Les envies et les ennuis,

Tourner la page

Et voir d’autres images,

Quitter ce paysage

Et trouver d’autres rivages,

Faire le vide,

Gommer le sordide,

Et même du meilleur

Vouloir d’autres heures.

 

Liberté d’aimer,

Sans voile ni secrets,

Sans loi ni droit,

Juste comme ça.

Se prendre dans les bras,

Se parler tout bas,

Sans lieux ni endroits,

Simplement toi et moi.

S’embrasser, s’enlacer,

Même si c’est exagéré.

Ne jamais résister

Mais toujours rêver,

Sans raisonnable ni sérieux,

Sans vouloir être mieux.

 

Liberté de mourir,

Sans cris, sans souffrir.

Choisir son heure,

Eviter tous ces malheurs.

Elire son endroit,

Suivre sa voie,

Sans principes ni manières

Quitter cette terre,

En se disant une dernière fois,

Même si nous envahit le désarroi,

Que de cette vie nous n’avons rien à envier

Car nous avons toujours vécu dans la liberté.