Pourquoi la guerre ?

 

 

Partout, toujours, la guerre.

Quand cessera cet enfer ?

Des bras de nos pères,

Du sein de nos mères,

Vivre sur cette terre

Aux parfums si amers.

Trop dur d’exister

Dans un monde né pour tuer.

Viendra-t-il ce jour

Où tout ne sera qu’amour ?

Est-ce donc si difficile

De se rendre utile,

D’oublier ces maudites haines

Qui empoisonnent nos veines ?

Peuples de toutes races, de toutes religions

Jetez les masques, ouvrez vos raisons.

La liberté vaut bien que l’on se batte,

La vie vaut mieux que l’on débatte.

Stupides et inutiles massacres

Si c’est pour finir sous une terre acre.

Cessons les combats, il est encore temps,

Tournons la roue, cherchons les vents

Qui nous mèneront sur d’autres chemins

Où doux seront les matins,

Car, ensemble, main dans la main,

Il faut sauver nos lendemains.