Un soir, un train

 

 

 

Un soir, un train,

Une nuit profonde,

Attente du matin

Trop longue en ce monde.

Obscurité des heures,

Pâleur du bonheur.

Sans cri, sans bruit,

Un regard, un ami.

Quelques mots,

Paix des mots.

Quand les cieux sont marines,

Que le temps s’obstine,

Appeler nos mémoires à l’espoir

Aide à sortir du brouillard.